• Laura Dupont

DR Recrutement : 10 choses à savoir avant d’arriver au Canada

Qui n’a jamais rêvé de savoir ce qui l’attendait en arrivant dans un autre pays ?

Nous avons rédigé pour vous cet article qui vous dit en 10 points tout ce que vous devez savoir du Québec !


1 - Le Canada a vraiment 4 saisons !


4 saisons ça veut dire du chaud et du froid, de la pluie, du vent et des feuilles mortes. Ça fait longtemps que vous vous ennuyez des 4 saisons qui ont disparues de l’autre côté de l’atlantique ! Soyez prêt à les affronter. Chaque saison bénéficie de ses attraits et activités uniques. A vous de venir les découvrir. Pour notre part, notre saison préférée c’est l’hiver et ses activités aussi sportives que féérique que celle-ci offre. On vous passe les points négatifs comme pelleter la neige tous les matins après une bonne tempête. Mais quel bonheur de voir les enfants se rouler dans la neige en allant à l’école !



2 – Le prix sur l’étiquette


A vos débuts, vous serez surement surpris de la facture quand vous passerez en caisse. Ce n’était pas exactement ce que vous aviez calculé dans le magasin. Ah bah oui ! vous aviez oublié d’ajouter les taxes. Vous ne comprendrez surement pas non plus pourquoi certains produits sont taxés et d’autres non. Un vrai casse-tête ?! Non, il suffit de suivre ce raisonnement que nous avons démêlé pour vous.

Les produits « de base » ne sont pas taxés au Canada : les fruits, les légumes, la viande, le poisson, les céréales, les œufs, les produits laitiers ainsi que les produits indispensables pour enfants comme les couches, les articles d’allaitement, les biberons, les sacs jetables, et certains produits alimentaires pour bébé, etc.


3 – Ouverture des magasins et restaurant


Vous qui aviez l’habitude de manger à 21h au restaurant et faire votre shopping le mardi à 19h, vous allez devoir changer quelque peu vos habitudes. Au Québec, la plupart des magasins ferme à 17h sauf les jeudi et vendredi ou les magasins restent ouvert plus tard, mais sont également ouverts le samedi dimanche. Une bonne nouvelle pour votre femme qui travaille dans le commerce, vous profiterez davantage de vos instants en famille. Préparez-vous cependant à pouvoir aller faire vos courses à 23h !


5 - Les premiers temps seront difficiles


Que vous partiez seul ou en famille, les premières semaines et premiers mois seront rythmés par l’adaptation. Trouver les magasins correspondants, la pharmacie, certains produits qui vous manquent, trouver le moment pour appeler vos proches avec le décalage horaire, etc. Mais le changement c’est ce que vous étiez venus chercher non ?

Nous serons toujours là pour répondre à vos questions et vous accompagner. Vous devrez cependant trouver vos habitudes et vous adapter à ces nouvelles conditions de vie. Faites-le à votre rythme et préparez cela avant le départ. On n’est jamais trop préparé à notre arrivée ! Les imprévus arriveront ça c’est inévitable, parole d’expatriée qui a connu des débuts difficiles.


6 – Le pourboire


Bien que vous n’ayez pas l’habitude, vous allez devoir donner un pourboire aux serveurs dans les bars et restaurant. Actuellement le pourboire est de 15% de la note, pensez à calculer ça dans votre budget restaurant, cela peut considérablement augmenter la note. Ce n’est pas une obligation mais c’est en guise de remerciement pour le service et le contraire sera mal vu.


7 – Forfaits cellulaires


Vous risqueriez de devoir oublier votre forfait de 10go à 5euros par mois. Les forfaits cellulaires au Canada sont plus onéreux que de l’autre côté de l’atlantique. Cependant des accords sont en cours pour baisser les tarifs des compagnies et rendre cela plus accessibles. Parmi les compagnies les moins chers ont note : Fizz, Fido, Virgin, Koodo qui sont les low cost des grosses compagnies comme Bell, Videotron, Rogers et Telus.

Il en va de même pour internet à la maison. Renseignez-vous correctement avant le départ et auprès des personnes sur place, sur de nombreux groupes Facebook les sujets sont traités pour prendre les meilleures offres ou être parrainés afin d’obtenir des rabais.


8 – Appareils électriques et électroniques


Normalement votre électronique fonctionnera au Canada. Cependant certains appareils électroniques tels que les sèche-cheveux, les lisseurs, épilateurs et rasoirs électrique qui n’ont pas de moteurs internes ne sont pas en mesure de fonctionner avec un simple adaptateur.


Si vous souhaitez réellement les emmener avec vous, vous pouvez investir dans un convertisseur d’énergie. Il en existe de toute sorte dans les magasins spécialisés en électronique ou bien sur internet.


9 – Permis de conduire voiture


Le Québec vous autorise à rouler 6 mois avec votre permis conduire. Passé ce délai il vous faudra avoir un permis de conduire international ou échanger votre permis contre un permis québécois. Les français peuvent procéder à l’échange du permis à la SAAQ alors que les tunisiens et marocains devront passer un examen théorique pour obtenir le permis.

Le permis international vous permet de rouler autant de temps que vous souhaitez tant qu’une demande de résidence permanente n’a pas été déposée. Si vous déposez une demande de résidence permanente, vous serez alors dans l’obligation de payer votre permis de conduire québécois au même titre que tous les citoyens. Les procédures sont simples pas d’inquiétude à avoir sur ce point !


10 – Us et coutumes

Comme vous le savez l’accent est différent, ainsi que le vocabulaire et toutes autres habitudes. Mais ici c’est vous qui avez un accent et c’est aussi vous qui parlez avec un vocabulaire non adéquat. Alors, lisez, ouvrez le dictionnaire, regardez des vidéos avant votre arrivée, cela pourrait vous éviter bien des malentendus et vous permettra de vous adapter à votre nouvelle vie plus rapidement. On ne vous demande tout de même pas de prendre l’accent !


Également, outre le vocabulaire, les coutumes sont aussi bien différentes. Ici le vouvoiement est assez rare, ne soyez donc pas surpris que le serveur en restaurant vous tutoie. Il est fort probable qu’on vous invite à diner à 12h et que cela puisse vous étonner. Ici on déjeune, on dine puis on soupe. Nouveau pays, nouvelles habitudes ! Vous verrez on s’habitue en douceur…


En France, ou partout ailleurs en Europe, nous avons l’habitude d’exprimer vivement nos opinions et de les défendre. Ici au Canada, la coutume est assez différente, il vaut mieux ne pas blesser ou décevoir que de dire notre pensée. Le conflit est prohibé, pensez à ne pas paraitre trop catégorique pour ne froisser personne. Au même titre, la critique, le négatif et le cynisme ne sont pas à la mode au Québec, alors adoptez la positive attitude.

Et n’oubliez pas vous allez au Canada, pas en Amérique. Ne pas dire à un canadien qu’il est américain, cela pourrait vous créer des ennuis.


Fondez vous dans la masse, découvrez les joies de l’hiver et de l’été en pratiquant patin, hockey, randonnée, camping et plein air comme la plupart d’entre eux, cela vous permettra de découvrir pleinement le pays et de vous adapter en toute simplicité.



87 vues1 commentaire