• Laura Dupont

DR RECRUTEMENT : 12 dépenses inévitables à votre arrivée.

Mis à jour : mai 14

Le Canada est un pays à la superficie immense. Le coût de la vie varie beaucoup d’une province à l’autre ainsi qu’entre les régions d’une même province. Nous vous donnons donc dans les grandes lignes les postes de dépenses les plus importants à considérer pour préparer votre expatriation.



LA LOCATION D’UN APPARTEMENT

Au Québec, il coûte en moyenne 820$ de louer un appartement avec deux chambres. Le tarif le plus cher se trouvant à Montréal, où à ce prix-là vous aurez seulement un studio. Regardez donc les annonces attentivement. Pensez toujours que, à ce prix de location vous devrez ajouter l’hydro (chauffage, électricité) et services de télécommunications (télé, internet, téléphone…). Les colocations et même les sous-locations sont très courantes et totalement légales.


Regardez avec attention les annonces, parfois les loyers comprennent déjà tous les services inclus. Cela peut être une bonne option pour ne pas dépasser le budget.


Nous détaillerons la location des appartements au Québec dans un autre dossier.



L’ÉLECTRICITÉ ET LE CHAUFFAGE

En plus du loyer, selon la taille du logement et du nombre d’habitants prévoyez entre 25 $ et 75 $ par mois pour l’électricité, et entre 25 $ et 150 $ par mois pour le chauffage, celui-ci étant parfois inclus dans le loyer. Les prix varient selon les saisons et le nombre de pièces à chauffer. Vous pouvez opter auprès de Hydro-Québec (société gérant les installations électriques au Québec) pour des paiements égaux pour éviter les surprises lors des mois les plus froid.



LE PRIX DES PRODUITS DE CONSOMMATION / EPICERIE

Lorsque vous ferez vos courses ou achèterez toute sorte de produits, vous verrez qu’une fois à la caisse vos achats seront majorés de 15 %, soit l’équivalent des taxes provinciales et fédérales. Les prix en magasins sont toujours affichés sans les taxes. Seuls les produits essentiels ne sont pas soumis aux taxes.


De plus le prix moyen pour l’épicerie est de 250$/mois par personne. Elle constitue une importante dépense.



FORFAITS INTERNET, TÉLÉVISION ET MOBILE

La faible concurrence explique les prix beaucoup plus élevés des forfaits au Canada. Pour les forfaits internet et télé, les coûts se situent entre 75 $ et 125 $ par mois. Si vous ne souhaitez pas avoir la télé, vous pouvez seulement prendre internet résidentiel et de ce fait les prix commencent à 30$ par mois. Quant au téléphone mobile, les forfait démarrent à 30$ par mois et vont jusqu’à 150$ selon votre forfait de données. De nombreux opérateurs existent, celui se rapprochant du free français est nommé Fizz, nouveaux sur le marché il propose une multitude d’avantages.

Attention, toujours rajouter 15% de taxes sur le prix annoncé par mois lors de la commande...!



LES RESTAURANTS

Au restaurant, les taxes, qui représentent environ 15 % de l’addition, sont également applicables. Pensez à calculer le prix de votre plat avec l’ajout de cette taxe. En plus de cette taxe un montant de 10 à 20% de l’addition est en général ajouté en pourboire pour le service. Il ne s’agit pas d’une obligation, mais ne pas le laisser, sera mal perçu…


LES TRANSPORTS EN COMMUN

Les transports en commun, suivant les villes, sont mal organisés au Québec et restent un moyen couteux de se déplacer. Compter pour Québec et Montréal 90$/mois pour un pass illimité et 3.5$/trajet.

L'ESSENCE

Le prix du carburant varie selon la province. Au Québec il est actuellement à 1.20$/litre. Bien moins cher qu’en France. On peut observer de grosses variations entre les provinces et même entre chaque station d’essence.



L’ASSURANCE AUTO ET HABITATION

L’assurance locataire et l’assurance pour votre maison ne sont pas obligatoires au Québec, mais très fortement recommandées pour protéger vos biens en cas de vol, de feu ou de vandalisme, et couvrir les dommages corporels ou matériels que vous pourriez causer involontairement à une autre personne. Le prix est souvent peu élevé pour une assurance locataire, soit entre 20 $ et 40 $ par mois, mais plus élevé pour une résidence, soit entre 75 $ et une centaine de dollars par mois, selon les protections choisies. L’assurance auto est toutefois obligatoire et vous coûtera entre 40 $ et 80 $ par mois, toujours selon la protection choisie.


LE SYSTÈME DE SOINS DE SANTÉ

Le système de soins de santé est public à 98 %. Il existe néanmoins un réseau de cliniques et de cabinets médicaux privés. Pour bénéficier du régime d’assurance maladie, vous devrez demander votre carte d’assurance maladie à votre arrivée. Vous pouvez consulter notre article sur la santé au Québec.


Sans assurance maladie ou en dehors des soins couverts par la RAMQ, les soins coutent chers. C’est donc une dépense à prendre en compte.



LE SYSTÈME SCOLAIRE

L’école publique y est gratuite pour tous les citoyens et les résidents permanents ou temporaires. Au Québec, au nom de la protection de la langue française, la législation oblige les enfants d’immigrés de toute origine à intégrer une école francophone publique ou privée. Le réseau anglophone est strictement réservé aux Québécois anglophones.



LE SALAIRE

Le salaire horaire minimum est aux alentours de 13.10 $ au Québec en 2020. Il varie d’une province à une autre. La paie est généralement versée tous les quinze jours. Pour ceux qui y sont habitués, il n’existe pas de ticket-restaurant ni de 13e salaire.


Au Québec, les congés annuels payés obligatoires sont de deux semaines, avec une 3e semaine après 3 ans. Cependant, toutes les conditions prévues au contrat (salaire, congés, etc.) sont à négocier avec les employeurs lors de votre embauche.


Le chèque de paie que vous recevez est net d’impôts, ceux-ci étant prélevés à la source.


LES IMPÔTS SUR LES REVENUS

Il existe deux niveaux d’imposition sur les revenus au Canada : fédéral et provincial. Au total, la taxation peut atteindre jusqu’à 53,31 % du revenu. Si le Québec est la province où les impôts sont les plus élevés, c’est aussi celle qui offre le plus de services.


Voici un lien vous permettant de déterminer votre salaire brut en salaire net pour un temps plein (37.5h), cliquez ici

Si vous êtes salarié, vous aurez une « retenue de salaire » automatique sur votre fiche de paie. Vos impôts ainsi pris à la source seront éventuellement ajustés, dans un sens ou l’autre, à la fin de l’année fiscale. Au Canada, les déclarations d’impôts sont individuelles et non pas par foyer fiscal. En raison d’un accord bilatéral entre les deux pays, les français ne sont pas doublement imposés sur leurs revenus, mais ils ont une obligation de double déclaration.




149 vues0 commentaire