• Manon Couturier

DR Recrutement : l’intégration de nouveaux salariés en entreprise

Dernière mise à jour : 13 déc. 2021

Après l’étape de l’immigration et une obtention de permis de travail, il faut faire place à l’arrivée du candidat sur le territoire québécois, il est maintenant temps de l’accueillir et de l’intégrer à votre équipe.


L’intégration d’un nouveau salarié dans vos équipes est donc la dernière phase d’un long processus de recrutement. C’est une étape qu’il ne faut surtout pas négliger, elle va permettre de créer du lien et de fidéliser votre nouvelle recrue.


Pour que le processus soit efficace, il faut mettre en place un parcours d’intégration pour le nouveau salarié. L’objectif premier est que le nouveau salarié prenne connaissance de :


  • L’environnement de l’entreprise, la culture de l’entreprise : cette étape peut être réalisée à partir d’une visite de l’entreprise, d’une formation, de livret d’accueil, etc.

  • Ses collègues de travail : organiser des rencontres, intégration lors de pauses, escape game, etc.

  • Son poste et ses missions : passation des tâches et attentes de la part du manager ou de la personne remplacée, observation du poste de travail, etc.


Pour qu’une procédure d’intégration se déroule bien, il va falloir l’a préparé en amont, l’appliquer et la suivre dans le temps. La procédure d’intégration pour un salarié étranger va être encore plus longue, il faut s’assurer de connaître les besoins du salarié et de sa famille et leur facilité l’arrivée sur le territoire québécois.


1. Préparer l’arrivée :

Afin de préparer l’arrivée de votre salarié étranger, il va être important dans un premier lieu de prévenir toute votre équipe et notamment les personnes qui travailleront en collaboration avec l’arrivant. Pour prévenir votre équipe, vous pouvez par exemple envoyer

un mail à tout le monde, ou prévenir oralement lors d’une réunion.


De plus en parallèle, il faut régler les procédures administratives avant son arrivée. Préparer le contrat, vérifier l’obtention de ses papiers d’identité, documents bancaires et diplômes. Il va falloir aussi préparer l’espace de travail pour le salarié, il faut que le nouveau salarié ne manque de rien et en fonction des métiers il lui faudra plus ou moins de matériels.


2. Intégrer le salarié

Le jour de l’arrivée, prévoyez un parcours d’intégration afin que le salarié ne soit pas délaissé

dans l’entreprise. Prévoyez un temps sur votre journée afin de le mettre en confiance. Faites le tour de l’entreprise afin de le présenter à tous les collaborateurs. Montrez-lui, les salles de pause, le réfectoire, les sanitaires et issues de secours.


La première journée permet de lui communiquer des informations générales sur l’entreprise, prévoyez de lui donner un livret d’accueil. Les livrets d’accueil permettent de connaître les chiffres clés de l’entreprise, la culture qu’elle reflète, le fonctionnement, etc.


N’hésitez pas lors de cette journée à questionner votre salarié s’il a des interrogations ou incompréhensions concernant l’entreprise, le poste ou autres. Notamment pour les salariés étrangers, il faut un certain temps d’adaptation et d’acclimatation afin de se sentir à son aise dans le pays d’accueil et dans l’entreprise.


3. Suivre l’arrivée

Une période d’intégration surtout pour un salarié étranger prend plusieurs mois, il faut suivre son évolution dans l’entreprise. Il faut savoir rester disponible, que le salarié se sente à l’aise pour venir vous questionner lorsqu’il rencontre un problème. Organiser avec lui des discussions régulières sur son évolution et son épanouissement au sein de la structure mais aussi du pays.


Après avoir suivi ces 3 étapes, vous êtes définitivement prêt à accueillir votre nouveau salarié dans de bonnes conditions !

256 vues1 commentaire