• Laura Dupont

DR Recrutement : SPECIAL COVID – Quand et comment choisir son logement ?

Mis à jour : mai 14

Vous avez été nombreux à nous le faire savoir, le logement est le point principal d’inquiétude de votre immigration, en particulier quand vous immigrez en famille. Vous êtes souvent dans la recherche du logement avant même d’obtenir des réponses positives de vos permis de travail, et ce n’est pas toujours une bonne chose pour vous. Voici les conseils de DR Recrutement international sur la question du logement.


La lettre d’introduction

La lettre d’introduction, cette fameuse lettre d’autorisation à venir au Canada pour vous voir délivrer votre permis de travail ou d’étude, sera le point principal de votre immigration. En effet, sans elle, vous n’êtes encore sûr de rien. N’agissez pas et ne prenez pas de grande décision avant celle-ci.


Le type de logement

Dans un précédent article on vous expliquait les types de logements qui s’offraient à vous au Québec, allant du studio à la maison unifamiliale. À vous de choisir.


Durant cette période d’attente de votre LI, nous vous conseillons, sans rien réserver de vous informer et vous familiariser avec les logements au Québec.


Vous pourrez trouver des informations essentielles sur la localisation géographique souhaitée, les prix du marché des logements en location ou à l'achat, le vocabulaire utilisé au Québec dans ce domaine, les différents aménagements intérieurs des maisons.


Toutes ces informations vous permettront de trouver le logement adéquat pour vous et votre famille en arrivant au Canada de manière amplement facilitée.


Bail au Québec

Comme évoqué dans l’article précédent, un bail au Québec pour le logement de longue durée est généralement signé du 1er juillet au 30 juin de l’année suivante, soit 1 an. Il existe également des logements au mois, ou bien à durée déterminée.


Par ailleurs, il est à noter qu’un bail ne peut pas être rompu, comme il l’est en France ou dans d’autres pays d’Europe. En effet, une lettre pour quitter son logement est impossible ici. De ce fait, si vous ne souhaitez plus l’appartement, il vous faudra trouver un remplaçant pour reprendre votre appartement. Ce qu’on appelle une cession de bail. Un cas qui peut s’avérer parfois compliqué.


N’oubliez pas que le bail d’un an vous engage auprès du propriétaire. Ainsi, peu importe votre situation, vous serez contraint de payer chaque mois la somme demandée. Que votre arrivée au Canada soit retardée ou non, vous devrez indemniser le propriétaire de la même façon. Vos obligations restent les mêmes à l’étranger ou sur le sol canadien.


Les conseils de DR Recrutement International

Nous vous conseillons fortement dans le cas d’une immigration en famille, de prendre un logement temporaire pour vos premières semaines ou mois au Canada. Prendre un logement de courte durée, certes vous oblige à redéménager, ce qui peut en décourager plus d’un, en particulier pour les familles. Cette méthode apporte toutefois une multitude d’avantages.


En effet, opter pour un logement temporaire vous permettra de découvrir la ville et les quartiers que vous aimez et aimez moins, mais aussi de sillonner les quartiers et voir des appartements ou maisons à louer au coin des rues, visiter de vous-même les logements et vous rendre compte si celui-ci est adapté à vos besoins. Surtout, cela vous permettra d’être sûr de l’engagement sur un an que vous prenez en signant un bail. Personne ne sera mieux placé que vous pour décider et savoir ce dont votre foyer à besoin pour s’y sentir bien.


Le contexte de la pandémie apporte encore plus d’incertitudes sur vos situations et projets, nous en avons conscience. De ce fait nous ne pouvons que plus vous conseiller de prendre des logements temporaires. Si la Covid-19 venait à chambouler vos projets au Canada vous n’aurez qu’un logement temporaire à annuler ou reporter et serez heureux de ne pas être engagé pour 12 mois auprès d’un propriétaire.


Points essentiels à retenir pour savoir, quand et comment louer son logement au Québec

- Attendre sa lettre d’Introduction ou du moins celle du requérant principal dans un famille.

- Se renseigner sur les logements au Québec : Prix, taille, inclusions, environnement...

- Se renseigner auprès de notre agence, qui sera toujours là pour vous aiguiller.

- Prendre un logement temporaire pour les premières semaines ou premiers mois


Voici quelques sites ou partenaires de logement temporaires

- Oklouer

- Kijiji.com

- Marketplace

- Partenaires de notre firme sur demande.



115 vues0 commentaire