• Thomas Roméro

DR Recrutement : Votre entreprise est-elle prête à se lancer dans le recrutement international ?


La pénurie de main d’œuvre au Québec est toujours aussi marquée et de nombreuses entreprises décident de se tourner vers le recrutement international. C’est un processus qui peut bien souvent paraître fastidieux et complexe. C’est pourquoi notre agence vous fait bénéficier de son expertise et vous accompagne rigoureusement, mais sereinement, dans ce projet.


Avant de se lancer dans un processus de recrutement international, il faut être conscient de différents paramètres afin que votre entreprise puisse aborder cette nouvelle étape du mieux possible.


1 – Les délais

Soyez conscient qu’un travailleur étranger va mettre plusieurs mois à arriver sur le territoire.


Le recrutement international est un travail de longue haleine. Le processus commence toujours par une discussion qui nous permet de comprendre le fonctionnement et les valeurs de votre entreprise. Nous allons définir ensemble vos besoins afin que nous puissions mettre en place de notre côté une stratégie de recrutement international.


Une fois que cette stratégie est mise en place, notre équipe de recrutement commence son travail. Dépendamment du type de poste, la recherche de candidats peut prendre plus ou moins de temps : plus le poste est spécifique, plus la recherche peut être longue. Toutefois, notre expérience nous permet d’avoir à l’heure actuelle un bassin de candidats fréquemment alimenté. Grâce à nos entretiens de pré-sélection, nous avons la capacité de vous présenter des candidats assez rapidement.



Une fois la sélection de candidat terminée, commence l’étape du processus d’immigration. En fonction de la situation familiale et professionnelle du candidat, de son âge et de sa nationalité, notre équipe d’immigration choisira le type de permis de travail qui sera demandé. Selon ce facteur, les délais d’obtention du permis seront plus ou moins longs. On parle d’environ 4 mois* pour un permis de travail via le programme d’Échange International Canada catégorie Jeunes Professionnels, alors qu’un permis de travail avec EIMT peut prendre entre 6 et 12 mois* selon les cas de figure.


* Ces chiffres sont donnés à titre indicatif. L’immigration est un parcours semé d’embuches et dans certains cas, les dossiers peuvent être plus complexes et demander des périodes de traitement plus longues.


2 – L’implication de votre entreprise

Nous aurons besoin de vous.


Nous travaillons en collaboration directe avec votre entreprise. Il se peut que nous ayons à échanger avec la direction (ou les personnes décisionnaires) et le service de ressources humaines (si applicable). Une excellente communication entre votre entreprise et notre agence est essentielle à la bonne réalisation des dossiers.

La force fondamentale de DR Recrutement c’est l’écoute et l’implication que nous avons dans chacun de ces dossiers. Nous donnons énormément d’importance à la dimension humaine des projets. Que ce soit avec vous, ou avec les candidats, nous prenons toujours le temps d’écouter, de comprendre les enjeux de chacun et d’apporter des solutions. Par conséquent nous attendons aussi de l’implication de votre part.

Nos échanges doivent être simples, humains, respectueux et efficaces.


3 – L’intégration de vos employés internationaux

La bonne intégration du travailleur étranger dépend aussi de vous.


Nous vous recommandons toujours d’avoir un plan d’intégration en entreprise pour les travailleurs étrangers temporaires. Nous pouvons bien évidemment vous conseiller et vous accompagner pour une bonne pratique.

Même si la personne qui arrive dans votre entreprise parle français, qu’importe son pays d’origine, il existera toujours une différence culturelle entre elle, vous et votre équipe.

L’intégration d’un travailleur étranger se fait en coaction. D’une part, le nouvel employé se doit de comprendre et d’apprendre les comportements professionnels à adopter au Québec. D’autre part, il est important de briefer les employés québécois sur l’arrivée du nouveau travailleur, afin qu’ils acceptent la réalité de cette personne-là, et qu’ils comprennent ses enjeux d’immigration et d’intégration en entreprise.

Cette période d’intégration peut prendre du temps, mais si elle est faite dans le respect et la bienveillance, alors il y a de grande chance que sa réussite soit bénéfique sur le long terme.



4 – La croissance de votre entreprise

Il faut voir le recrutement international comme un investissement sur le long terme.


Le recrutement international implique à première vue des frais importants. Ils se divisent entre les honoraires du cabinet de recrutement international et les frais gouvernementaux (variables selon le type de permis de travail demandés). Par ailleurs, dans certains cas de figure, des frais supplémentaires peuvent s’ajouter tel que le billet d’avion aller-retour depuis le pays d’origine du travailleur étranger (pour les demandes de permis de travail avec EIMT en bas salaire).


Mais il faut savoir que se lancer dans le recrutement international c’est s’engager dans le développement et la croissance de son entreprise. Effectivement, embaucher de la main d’œuvre étrangère c’est avant tout un investissement sur le long terme : les permis de travail fermés sont souvent d’une durée de deux ans. Ce sont deux années pendant lesquelles le travailleur est lié à votre entreprise. Par la suite, un renouvellement du permis de travail peut être demandé, avant que le candidat puisse se lancer dans une procédure de demande de résidence permanente. Si son intégration en entreprise est réussie, il y a de grande chance que le candidat reste au sein de votre équipe pour plusieurs années.


Alors ...


... si vous aussi vous êtes prêts à vous lancer dans le recrutement international, n’hésitez plus et contactez-nous pour que nous puissions vous accompagner dans ce magnifique projet.







100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout