• Thomas Roméro

DR Recrutement : Comment choisir son assurance voyage ?

Dernière mise à jour : 6 mai

L’heure de votre départ pour le Canada approche, et même si on ne veut pas penser à ce genre de choses, on n’est jamais à l’abri d’un petit pépin pendant un voyage à l’étranger. Or, il faut savoir que votre assurance santé ou sécurité sociale (de votre pays d’origine) ne vous couvre pas pendant votre séjour au Canada. Il est donc nécessaire (et obligatoire afin d’obtenir votre permis de travail) de souscrire une assurance voyage.


L’assurance voyage pour les permis de travail dans le cadre du programme EIC


Une assurance obligatoire


Quel que soit le volet EIC concerné (PVT ou Jeunes Professionnels), vous devrez souscrire une assurance voyage pour la durée de votre permis de travail.


Si vous obtenez par exemple un PVT de deux ans, mais que vous ne souscrivez l’assurance que pour une seule année, alors vous vous verrez attribué à l’arrivée un permis de travail d’un an seulement. Et le permis de travail sera non modifiable par la suite : aucune prolongation ne sera autorisée.

Si vous êtes en permis Jeunes Professionnels et que votre employeur vous propose une assurance via votre emploi, vous êtes tout de même obligé de souscrire à une assurance voyage.


Une fois arrivé à la douane, vous devrez présenter à l’agent de contrôle votre contrat d’assurance ou votre attestation d’assurance. Sans aucun document justifiant de votre souscription à une assurance, l’entrée au Canada pourra vous être refusée.


Comment choisir son assurance ?


Il y a plusieurs modalités qui rentrent en jeu lorsque vous devez faire le choix de votre assurance voyage. Les paramètres à prendre en compte sont le tarif, les services de couvertures proposés par la compagnie d’assurance, et vos besoins personnels. Ces deux derniers paramètres doivent être en adéquation, ensuite il ne reste plus qu’à faire votre choix en fonction de votre budget, bien que toutes les assurances voyages présentent des tarifs assez similaires. Dans tous les cas, il faut vous assurer que votre celle-ci vous couvre dès le premier euro, qu’elle n’applique pas de franchise et que les plafonds de garantie soient assez élevés car les coûts relatifs à la santé sont très chers au Canada.


Les contrats d’assurance les plus répandus pour les travailleurs temporaires au Canada sont le Cap Working Holiday de Chapka et le Globe PVT d’ACS-AMI. Il faut en moyenne compter un budget d’une trentaine d’euros par mois. Ce sont deux excellentes assurances proposant des couvertures très intéressantes. Prenez bien le temps de lire les offres de services de chacune d’entre elles pour bien faire votre choix en fonction de vos attentes et de vos besoins particuliers. Si vous avez des antécédents médicaux, les critères d’admissibilité de Chapka sont plus pointilleux que ceux de ACS-AMI.


Covid 19


Dans le contexte actuel de pandémie, nous vous conseillons vivement de vérifier le niveau de couverture de votre assurance en cas d’infection à la covid-19 avant le départ : prise en charge des soins en cas d’infection à l’étranger et possibilité de rapatriement médical.


Bons plans


Si vous ouvrez un compte en banque chez Desjardins avant votre départ au Canada, celle-ci

étant partenaire d’ACS-AMI, vous offre un mois d’assurance sur le forfait Globe PVT.


La majorité des assurances n’offre pas de possibilité de résiliation de contrat, et par conséquent ne rembourse pas les mois non utilisés en cas de retour dans votre pays d’origine plus tôt que prévu. Il y a quelques exceptions ceci étant dit. C’est le cas de Globe PVT qui vous rembourse les mois non utilisés, même si vous avez déjà demandé des remboursements de soins pendant votre séjour. Vous serez simplement facturé 20 euros pour les frais de dossiers. Chapka rembourse également les mois non utilisés mais uniquement si vous n’avez jamais demandé de remboursement de soins auparavant.


L’assurance maladie pour les autres permis de travail


La RAMQ (Régie de l’Assurance Maladie du Québec).


Si vous êtes un travailleur temporaire (hors PVT et permis ouvert), vous devez être en possession d’un permis de travail de plus de six mois pour avoir accès au régime d’assurance maladie du Québec. Vous serez soumis à un délai de carence d’une période maximale de trois mois avant de pouvoir en bénéficier. Vous devez donc vous inscrire à la RAMQ dès votre arrivée au Canada afin de ne pas retarder votre admissibilité. Nous conseillons fortement au candidat assujetti à ce délai de carence de souscrire une assurance privée pour cette période d’attente. (Si votre permis de travail est d’une durée inférieure à six mois, vous n’aurez pas d’autre choix que de prendre une assurance privée, et ce, au plus tard dans les cinq premiers jours suivant votre arrivée au Québec).


La carte d’assurance maladie, comportant votre photo et votre signature, permet d’obtenir

gratuitement les soins de santé couverts par le régime d’assurance maladie du Québec. La carte étant valide seulement pour la durée de votre permis de travail, elle doit être renouvelée si le permis de travail est prolongé ou modifié.


Chaque membre de la famille doit posséder sa propre carte. Le ou la conjoint(e) et les enfants à charge de moins de 18 ans et ceux d’au moins 18 ans qui sont aux études à temps plein doivent détenir une autorisation de séjour de plus de six mois pour être également admissibles à ce régime d’assurance maladie.


Exceptions au délai de carence : ententes de sécurité sociale avec certains pays. Le Québec a conclu des ententes de sécurité sociale avec certains pays. Parmi les pays signataires de l’entente on retrouve la France, la Belgique et le Luxembourg. Si vous provenez d’un pays signataire, alors cette entente vous permettra d’être couvert par la RAMQ lors de votre séjour au Québec tout en évitant le délai de carence. Effectivement, vous pourrez bénéficier des services de santé au Québec dès le jour de votre arrivée. Toutefois, renseignez-vous bien sur le site de la RAMQ avant le départ, car certains documents seront à joindre avec votre demande d’inscription. Votre conjoint(e) et vos enfants à charge qui vous accompagnent auront la même obligation.


Notre équipe d’experts est disponible pour vous conseiller et vous accompagner dans toutes ces démarches administratives.

190 vues1 commentaire