top of page
  • Photo du rédacteurThomas Roméro

Comment fonctionne le système scolaire québécois ?

Dernière mise à jour : 8 déc. 2022

Entre équivalence et nouvelle classification, comment se retrouver dans un nouveau système scolaire ? DR Recrutement International vous donne les clés pour bien comprendre !


Le système d’éducation se compose de plusieurs ordres d’enseignement, c'est-à-dire de plusieurs niveaux d'éducation : l’éducation préscolaire, l’enseignement primaire et secondaire, les études collégiales et les études universitaires.


Généralités

Le système d'éducation public au Québec est entièrement laïc. L’enseignement se donne en français au préscolaire, au primaire et au secondaire. En ce qui concerne le collégial et l’université, l’enseignement peut être donné en français ou en anglais selon la langue d’usage de l'établissement.


Il existe aussi des écoles gouvernementales et des écoles privées autorisées par le gouvernement du Québec qui offrent des programmes d’études reconnus.


Enfant à l'école

L'enseignement périscolaire et primaire

Au Québec, l'éducation périscolaire, ou maternelle, est non obligatoire. La décision de scolariser son enfant à ce niveau d'éducation est laissée aux parents. L'école maternelle peut être intégrée dès l'âge de 4 ans.


Ceci étant dit, la fréquentation de l'école est rendue obligatoire à compter du début de l'année scolaire de leurs 6 ans. Le cycle primaire dure six ans.


L'enseignement secondaire

Au secondaire, la fréquentation de l'école est obligatoire jusqu'au dernier jour de l'année scolaire pendant laquelle l'enfant atteindra l'âge de 16 ans ou obtiendra un diplôme décerné par le ministre de l'Éducation. L'enseignement secondaire est composé de deux voies : la voie générale et la voie professionnelle.


La voie générale s'échelonne sur cinq ans.

Le diplôme d'études secondaires (DES) sanctionne la réussite des études générales. Il donne accès à la poursuite des études supérieures.


Le diplôme d'études professionnelles (DEP), l'attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ou l'attestation d'études professionnelles (AEP) marquent quant à eux la réussite du programme d'études de la voie professionnelle choisie.


L'enseignement supérieur

Il comporte deux volets : l'enseignement collégial et l'enseignement supérieur.


Le collégial ou CEGEP (Collège d'Enseignement Général et Professionnel) offre, comme son nom l'indique, deux cycles : le cycle général et le cycle professionnel. Le cycle général est un programme d'études pré-universitaires d'une durée de deux ans. Il permet la préparation et le passage aux études universitaires. Le cycle professionnel dure trois ans et prépare l'étudiant au marché du travail en le formant via un programme d'études techniques. Ces deux cycles sont sanctionnés par un diplôme d'études collégiales (DEC).


Les études universitaires sont généralement divisées en trois cycles et donnent accès à l'obtention des diplômes suivants :

Le baccalauréat (1er cycle / équivalent de la licence européenne) dure trois ou quatre ans selon la discipline étudiée.

La maîtrise (2ème cycle / équivalent du master européen) dure un ou deux ans.

Le doctorat (3ème cycle) a une durée minimale de trois ans.


La majorité des universités proposent aussi des programmes dit courts. Ils ont une durée variable et sont répartis dans les catégories suivantes : certificats, diplômes d'études supérieures spécialisées, etc.


Il est également possible de suivre des études postdoctorales après la formation universitaire.





78 vues0 commentaire
bottom of page